Au collège, tout va plus vite

Publié le par 100 idées

couv collège BQ

 

Le rythme du collège n’a rien à voir avec celui de l’école
primaire.
Les cours ne durent que 55 minutes, temps pendant
lequel l’élève doit se mettre en place, sortir son matériel,
être disponible immédiatement aux demandes du professeur,
écouter, prendre des notes, …
Dans le même temps, le professeur doit faire l’appel,
faire passer la notion qu’il avait décidé de faire acquérir aux
élèves sans espérer disposer de temps supplémentaire pour
continuer s’il n’a pas fini. S’il a manqué de temps, tant pis
pour lui, tant pis pour les élèves (qui devront se reporter au
manuel). Un cours inachevé ne sera repris au mieux que
le lendemain, ou dans 3 jours ou une semaine après ! Et
pourtant, à la fin de la classe, le professeur devra prendre
encore quelques minutes pour dicter aux élèves les leçons
et devoirs à faire pour le prochain cours. Nombre d’élèves,
pris de vitesse, n’ont pas le temps de noter et se retrouvent
avec un cahier de texte vierge ou illisible !!
Il n’y a que 5 minutes entre deux cours pour changer
d’activité et de professeur, au mieux en restant dans le même
local, mais le plus souvent il va falloir intégrer dans ces
5 minutes le changement de salle de classe, et le passage au
casier pour récupérer un livre. Ces changements se font donc
au pas de course et quelquefois à la place de la récréation.
Les horaires du collège sont souvent très serrés, la pause
méridienne est limitée à une heure, temps durant lequel
l’enfant déjeunera à la demi-pension… là encore, il faut se
dépêcher de gagner la cantine pour ne pas faire la queue,
et le repas sera vite expédié pour bénéficier de quelques
minutes de récréation !
À la sortie du collège, pas de temps à perdre pour attraper
l’autobus, pour se rendre au cours de judo ou de piano…
sans parler de la course le matin pour se lever, prendre son
tour dans la salle de bain, avaler un petit-déjeuner si on a

le temps, et attraper son cartable au vol (s’il a été préparé la
veille au soir !)
Quelle différence avec l’école primaire, où le professeur
peut prolonger une séquence, où il peut reprendre une
heure après la notion laissée en suspens, où il a le loisir de
prendre le temps de veiller à ce que chaque élève ait bien
noté sur son cahier de textes (voir Idée 60) les leçons pour
le lendemain ! Quelle différence avec l’école primaire, où le
professeur saura alterner une discipline demandant une forte
concentration et une discipline exigeant moins d’attention !
Les emplois du temps des collèges (voir l’Idée …) ne
permettent pas cela et un cours de mathématiques pourra
suivre un cours de français, et être précédé d’un cours de
langue !!

 

Retrouvez le nouveau blog 100 idées ici : http://www.tompousse.fr/100idees/

Commenter cet article